One heart one tree pour la COP 21 Paris

 Conférence pour le climat 2015 de l’ONU – COP21

 

One heart one tree

Une Œuvre d’art monumentale créant une forêt de lumière sur les monuments de Paris durant la Conférence sur le Climat de l’ONU en 2015 (COP21). Elle propose aux spectateurs de créer virtuellement un arbre à partir d’un capteur de leur battement de cœur., chaque arbre de lumière est ensuite réellement planté dans un projet de reforestation à travers le monde.

 

Paris s’illumine

Après avoir longtemps été la ville lumière, symbole de la modernité industrielle et du progrès, Paris s’illumine pour incarner la post modernité écologique. La capitale se réinvente, dans un monde multipolaire et connecté pour définir une culture urbaine altruiste et rayonnante, en harmonie avec la nature. Au-delà de l’individualisme, chaque citoyen devient co-créateur de notre avenir collectif.

1- L’application permet de planter une graine de lumière qui bat au rythme des battements du cœur pour créer à un arbre lumineux et unique qui pousse sur les monuments de Paris.

2- Le spectateur reçoit une photo de son arbre virtuel unique sur les monuments parisiens accompagné de son nom ou du mot qu’il a souhaité y associer.

3- Pour chaque arbre virtuel, un arbre réel est planté. Chaque spectateur reçoit un certificat et peut suivre l’évolution de son arbre dans les forêts générées par l’oeuvre à travers le monde. Il aura ainsi des  informations sur les conséquences de son acte, son aspect bénéfique pour la société et pour lui à long terme. Le suivi des projets de plantation est assuré par Pur Projet, spécialiste en développement de projets forestiers.
Chaque participant reçoit:
• un certificat
• un fichier google earth comprenant le nom du planteur et de l’arbre
• un rapport sur le projet avec suivi tous les 6 mois.

 

Les projets de plantation

Les arbres sont plantés dans des projets de reforestation en Amérique latine, en Afrique et en Asie dans des zones déforestées ou dans des systèmes agro-forestiers. Durant trois ans, ils recevront des informations sur leur arbre ainsi que sur la forêt qu’ils ont contribué à régénérer.

Au regard de tous les services rendus, l’arbre est un allié, un régulateur, une opportunité d’équilibre et de régénération pour l’écosystème.
Les projets de reforestations se concentrent sur des communautés à travers le monde qui entretiennent une relation profonde à l’arbre et à la nature, à l’image de la Tribu Ashaninka d’Amazonie associée au projet depuis sa naissance et aux Bishnoï en Inde, communauté engagée pour la protection de la nature depuis plus de 5 siècles.

 

La génèse du projet

One Heart One Tree qui associe la présentation d’une œuvre d’art numérique à une initiative de reforestation appartient à une nouvelle génération de projets. Ici le réel et le virtuel ne sont plus opposés mais associés au profit d’une véritable expérimentation. Le cœur de ce projet est d’utiliser les technologies pour reconnecter à la nature. C’est le battement de cœur de chaque spectateur qui donne naissance à un autre vivant, l’arbre, par le biais de technologies.

Ce projet trouve son inspiration dans une série de voyages au cœur des tribus d’Amazonie, guidés par une réflexion sur l’avenir de notre société, voué à se dématérialiser. Pour ces sociétés ancestrales, la réalité est depuis toujours composée de mondes visibles et invisibles. La relation qu’ils entretiennent à la nature diffère radicalement de la nôtre. Pour eux un arbre n’est pas du bois et de la compensation carbone, mais un esprit, une intelligence avec laquelle ils peuvent communiquer, échanger.

One Heart one Tree est né avec l’envie de donner aux participants le pouvoir de créer la vie virtuellement et la matérialiser dans le réel. Par la technologie, cette installation nous reconnecte à la valeur immatérielle de la nature, afin de nous faire prendre conscience que nous sommes acteurs de l’avenir vers lequel nous souhaitons aller.

L’objectif visé avec cette création est de reconnecter les hommes à la nature et d’éveiller les consciences pour réenchanter notre réalité.

 

Un dispositif immersif

L’œuvre, créée en 2012 dans le cadre de Rio+20 se présente comme une installation numérique interactive où le visiteur est invité à planter une graine de lumière avant de voir pousser un arbre numérique au rythme des battements de son propre cœur. et en fonction de ses mouvements. Cet arbre virtuel qui lui est attribué et auquel il s’identifie,est ensuite effectivement planté dans un programme de reforestation auquel l’oeuvre est associée. Plus de 14 000 arbres ont ainsi déjà pu être replantés sur 4 continents à travers des expositions en France (Gaité Lyrique, LH Forum, Roland Garros…) et à l’étranger (Rio+20 au Brésil et TechFest en Inde). Chaque participant a pu vivre une expérience immersive intense qui les a profondément touchés.

 

Au-delà du lieu physique

Un dispositif en réalité augmentée. Dans la ville, les arbres virtuels plantés seront visible en surimpression de la réalité grâce aux smartphones à travers un principe de réalité augmentée, permettant de jour comme de nuit de visualiser les multiples contributions au projet.
Dans les réseaux sociaux, le projet permettra aux parisiens et à toutes les personnes ayant vécu l’expérience de témoigner et relayer les informations sur leur arbre. Cette installation a eu une prémisse éphémère au LH forum en septembre dernier et a démontré sa capacité à générer une prise de conscience forte auprès du public. A travers l’émotion et les sens, c’est la remise en question de notre rapport au vivant qui s’impose. Il s’agit maintenant de développer cette démarche afin de parvenir à en faire un dispositif
permanent, lieu privilégié dans la prise de conscience des parisiens sur leur propre impact sur l’environnement. Il leur propose un premier acte, symbolique afin de les sensibiliser et leur donner envie d’aller plus loin dans l’engagement et l’action.

 

Un projet en réseau

Le projet s’appuie sur les réseaux et est voué à se répandre ultérieurement sur les monuments les plus emblématiques à travers le monde, témoin de l’engagement des citoyens pour un autre rapport à la nature.

 

Le rayonnement par l’engagement citoyen

La Conférence sur le Climat qui se tiendra à Paris en novembre 2015 est un contexte idéal pour la mise en place de ce dispositif, permettant aux citoyens de se mobiliser autour d’un acte positif et constructif tout en montrant leur engagement. La tour Eiffel devient un indicateur mondial permettant de visualiser l’engagement citoyen. Elle permet de rendre visible et mesurer en temps réel l’évolution du nombre d’arbres plantés dans le monde durant la COP21.

 

Un succès médiatique déjà international

One Beat One tree, l’oeuvre d’art monumentale et participative conçue pour la Conférence sur le Climat de l’ONU, COP21 à Paris a déjà obtenu , sans bénéficier encore de dispositif de communication presse, de nombreux articles dans des supports internationaux tels que: dont le JT de 20h de TF1, Le Huffigton Postla Tribune,  DesignboomVanity FairFast Co-existTrendHunter… En France, aux Etats-Unis, en Russie, Chine, Japon, Mexique, Espagne, Italie…

 

__________________________________________________________________________________

 The UN Climate conference in Paris COP21

One Heart one Tree

A monumental work of art creating a forest of light on the monments of Paris during the Conference Client of ONU in 2015 (COP21). It offers spectators the ability to create a virtual tree of light using a heart beat sensor. For each virtual tree of light created, a real tree is actually planted in a reforestation project that spans across the world.

 

Paris enlighted

Having long been the city of light as well as a symbol of modern industry and progress, Paris is illuminated to represent postmodern ecology. The capital is reinventing itself in a multipolar connected world to define a philantropic and glowing urban culture in harmony with nature. Beyond individualism, each citizen becomes a co-creator of our collective future.

1 – The application gives the planter a seed of light that beats to the rhythm of their own heart beat creating a unique glowing tree that grows on the monuments of Paris.

2 – The spectator gets a picture of their unique virtual tree that they created on the Parisien monuments along with their name or a word they have chosen to use.

3 – For each virtual tree, a real tree is planted.
Spectators receive a certificate that allows them to follow the evolution of their tree in the forests across the world created by the artwork. They will receive information about the results of their actions as well as the long-term beneficial aspects for the individual and society. The planting of the trees and follow-up is guaranteed by Pur Project, which specializes in the development of forestry projects.
Each participant receives:
a certificate
a google earth file with the name of the planter and their tree
a report about the project every six months during a 3 year period

 

Beginning of the project

One Heart One Tree combines the introduction of digital artwork to a reforestation initiative belonging to a new generation of projects. In this project, the real and the virtual are not opposites but rather associated with one another in favor of a real-life experiment. The heart of this project is to use technology to reconnect with nature. It is the very heartbeat of each spectator that gives birth to another life, a tree, through the use of technology.

This project found its inspiration through a series of voyages into the heart of the Amazon and its tribes, guided by concerns about the future of our society, which is becoming increasingly immaterial. For these ancient societies, reality has always been composed of visible and invisible worlds. There is a vast difference between their notion of nature and ours. For them, a tree is not only wood and a composition of carbon. It is a spirit with intelligence and with which they can communicate and exchnage thoughts and ideas.

One Heart One Tree was born with the desire to give participants the power to create life virtually and materialize it in reality. Using technology, we are permitted to reconnect to the immaterial value of nature in order to recognize that we are in control of the future and where want to go.

The intended objective of this creation is to reconnect Man to Nature and awaken our consciousness.

 

An immersive installation

This work of art, created in 2012 in the framework of Rio +20, is presented as an interactive digital platform. Visitors are invited to plant a seed of light, which transforms into a digital tree that grows in sync to rhythm of their own movements and heartbeat. This virtual tree, which the spectator is associated with, corresponds to a physical tree that is planted as a part of a reforestation program. More than 14,000 trees have already been planted on four continents through expositions in France (Gaité Lyrique, LH Forum, Roland Garros…) and abroad (Rio+20 in Brasil and TechFest in India). Each participant enjoyed a profoundly touching and intense immersive experience.

 

A project comprised of networks

The project relies on networks and is determined to spread to the most symbollic monuments across the world, as a testimony to the commitment of citizens who believe in another relationship with nature.

 

Influence by citizen engagement

The Conference on Climate Change, which will be held in Paris in November 2015, is an ideal context for the implementation of this plan, allowing citizens to mobilize around a positive and constructive act while showing their commitment. The Eiffel Tower is a global indicator for visualizing citizen engagement. It makes possible the visualization and measures in real time the evolution of the number of trees planted across the world during the COP21.

 

Already an international media success

One Heart One tree, the monumental and participatory work of art designed for the UN Climate Conference, COP21 in Paris, has already obtained, without benefitting again from press releases, a number of supporting articles from international publications including: dont le JT de 20h de TF1, Huffigton Postla Tribune,  DesignboomVanity FairFast Co-existTrendHunter… In France, in the United Sates, in Russia, China, Japon, Mexico, Spain, Italy….