One heart one tree pour la COP 21 Paris

 Conférence pour le climat 2015 de l’ONU – COP21

 

One heart one tree

ONE HEART ONE TREE est une oeuvre d’art monumentale créant une forêt de lumière sur les monuments de Paris. Elle propose aux spectateurs de créer virtuellement un arbre, par ailleurs réellement plantés à partir d’un capteur de leur battement de cœur.

Paris s’illumine

Après avoir longtemps été la ville lumière, symbole de la modernité industrielle et du progrès, Paris s’illumine pour incarner la post modernité écologique. La capitale se réinvente, dans un monde multipolaire et connecté pour définir une culture urbaine altruiste et rayonnante, en harmonie avec la nature. Au-delà de l’individualisme, chaque citoyen devient co-créateur de notre avenir collectif.

1- L’application permet de planter une graine de lumière qui bat au rythme des battements du cœur pour créer à un arbre lumineux et unique qui pousse sur les monuments de Paris.

2- Le spectateur reçoit une photo de son arbre virtuel unique sur les monuments parisiens accompagné de son nom ou du mot qu’il a souhaité y associer.

3- Pour chaque arbre virtuel, un arbre réel est planté. Chaque spectateur reçoit un certificat et peut suivre l’évolution de son arbre dans les forêts générées par l’oeuvre à travers le monde. Il aura ainsi des  informations sur les conséquences de son acte, son aspect bénéfique pour la société et pour lui à long terme. La plantation et le suivi des projets est assuré par Pur Projet, spécialiste en développement de projets forestiers.
Chaque participant reçoit:
• un certificat
• un fichier google earth comprenant le nom du planteur et de l’arbre
• un rapport sur le projet avec suivi tous les 6 mois.

Une plantation en partenariat avec Pur Projet

Un partenaire de choix pour les projets de plantation. Tristan Lecomte personnalité reconnue dans le monde du Développement durable est partenaire du projet et responsable avec sa société PurProjet de la plantation des arbres à travers le monde et de leur suivi. A travers ce dispositif, chaque visiteur peut
planter un arbre, son coût est de 4 euros (et est partiellement déductible des impôts). Les arbres sont plantés dans des projets de reforestation en Amérique latine, en Afrique et en Asie en partenariat avec Pur Projet, dans des zones déforestées et désormais protégées. Durant trois ans, ils recevront des informations
sur leur arbre ainsi que sur la forêt qu’ils ont contribué à régénérer.
Il ne s’agit pas de transformer la ville en forêt, mais bien de façon prioritaire, de la préserver là où elle est, tout en questionnant le lien que les parisiens nouent avec cette nature, qui est tout aussi vivante que nous.

Une écologie humaine

One Heart One Tree qui associe la présentation d’une oeuvre d’art numérique à une initiative de reforestation appartient à une nouvelle génération de projets. Ici le réel et le virtuel ne sont plus opposés mais associés au profit d’une véritable expérimentation. Le cœur de ce projet est d’utiliser les technologies pour reconnecter à la nature. C’est le battement de cœur de chaque spectateur qui donne naissance à un autre vivant, l’arbre, par le biais de technologies. Le projet fait partie d’un processus qui a démarré en 2012 sous la forme d’une installation physique interactive. Créée pour Rio+20, elle a depuis été présentée dans plusieurs contextes (Rio+20, Gaité lyrique, LH Forum, Techfest en Inde…) et liée à différents projets de reforestation dans le monde. Une seconde étape de cette réflexion est imaginée ici sous la forme d’une installation urbaine monumentale. Les deux niveaux sont pensés de manière complémentaires: une installation en intérieur pourrait être installée de manière permanente , l’installation monumentale est éphémère.

Au-delà du lieu physique

Un dispositif en réalité augmentée. Dans la ville, les arbres virtuels plantés seront visible en surimpression de la réalité grâce aux smartphones à travers un principe de réalité augmentée, permettant de jour comme de nuit de visualiser les multiples contributions au projet.
Dans les réseaux sociaux, le projet permettra aux parisiens et à toutes les personnes ayant vécu l’expérience de témoigner et relayer les informations sur leur arbre. Cette installation a eu une prémisse éphémère au LH forum en septembre dernier et a démontré sa capacité à générer une prise de conscience forte auprès du public. A travers l’émotion et les sens, c’est la remise en question de notre rapport au vivant qui s’impose. Il s’agit maintenant de développer cette démarche afin de parvenir à en faire un dispositif
permanent, lieu privilégié dans la prise de conscience des parisiens sur leur propre impact sur l’environnement. Il leur propose un premier acte, symbolique afin de les sensibiliser et leur donner envie d’aller plus loin dans l’engagement et l’action.

Un dispositif immersif au Bourget

L’oeuvre, créée en 2012 dans le cadre de Rio+20 se présente comme une installation numérique interactive où le visiteur est invité à planter une graine de lumière avant de voir pousser un arbre numérique au rythme des battements de son propre cœur. Cet arbre virtuel qui lui est attribué et auquel il s’identifie, poussera effectivement dans la forêt amazonienne grâce à un programme de reforestation auquel l’oeuvre est associée. Plus de 6000 arbres ont ainsi déjà pu être replantés.
Cette oeuvre puise son énergie, ses racines et sa raison d’être au plus profond de la forêt et de la culture amazonienne, inspirée la «Samauma », l’arbre de vie des peuples Huni Kui et Ashaninka d’Amazonie.

Les citoyens produisent l’électricité par leur énergie!

Les différents dispositifs de projection en mapping sont alimentés par de l’énergie 0 émission carbone pouvant être produite de diverses manières:
• Un sol est composé de dalles, équipées de micro-capteurs. Le mouvement des visiteurs, à savoir de l’énergie cinétique, est alors transformée en énergie électrique grâce à un dispositif visuel, les citoyens peuvent visualiser l’énergie qu’ils ont transmise à l’oeuvre.
• Des vélos invitant les citoyens à pédaler pour produire l’énergie du projet • Des éoliennes placées sur la place face au monument…

Un engagement citoyen

La Conférence sur le Climat qui se tiendra à Paris en novembre 2015 est un contexte idéal pour la mise en place de ce dispositif, permettant aux citoyens de se mobiliser autour d’un acte positif et constructif tout en montrant leur engagement. La tour Eiffel devient un indicateur mondial permettant de  visualiser l’engagement citoyen. Elle permet de rendre visible et mesurer en temps réel l’évolution du nombre d’arbres plantés dans le monde durant la COP21.

__________________________________________________________________________________

 The UN Climate conference in Paris COP21

One Heart one Tree

ONE HEART ONE TREE is a monumental artwork creating a forest of light on the monuments of Paris. It offers viewers to virtually create a tree from a sensor their heart beat, also actually planted in a reforestation project.

Paris enlighted

Having long been the city of light, symbol of industrial modernity and progress, Paris is illuminated to embody the post ecological modernity. The capital is reinventing itself in a multipolar world and connected to defi ne an altruistic and radiant urban culture in harmony with nature. Beyond individualism, every
citizen becomes a co-creator of our collective future.

1 – The application allows participants to plant a seed of light that beats to the rhythm of the heart beat to create a digital and unique tree that grows on the monuments of Paris.

2 – The viewer gets a picture of his personal virtual tree on Parisian monuments with his name or the word he wanted to join.

3 – For each virtual tree, a real tree is planted .
Each viewer receives a certifi cate and can follow the evolution of the tree in the forest generated worldwide by the artwork. He thus receives information on the consequences of his act , the long term beneficial aspect for the community and for himself. The plantations and the monitoring of projects is ensured by Pur
Projet , specialized in development of forestry projects.
Each participant receives :
• a certificate
• a google earth fi le with the name of the planter and tree
• a report on the project followed every 6 months during 3 years

Human ecology

One Heart One Tree that combines the presentation of digital artwork combined to reforestation initiative belongs to a new generation of projects . Here the real and the virtual are not opposed but related in favor of a real experiment. The heart of this project is to use technology to reconnect with nature. The beating heart of every viewer gives birth to another living, the tree, through technologies.
The project is part of a process that began in 2012 as an interactive physical installation. Created for Rio +20 , it has since been featured in several contexts (Rio +20 Gaite lyrrique , LH Forum Techfest in India … ) and linked to various reforestation projects around the world. A second step of this process is imagined here as a monumental urban installation. The two levels are thought complementary : the indoor installation could be permanently installed , the monumental installation is ephemeral .

An immersive installation

The artwork, created in 2012 within the framework of Rio +20 is presented as a digital interactive installation where the visitor is invited to plant a seed of light before seeing a digital tree growing at the rate of his own heartbeat . This virtual tree assigned to him , is actually physically planted in the Amazon
rainforest through a reforestation program the artwork is associatedto. More than 6,000 trees have already been planted yet. This work draws its energy , its roots and its raison d’être in the depths of the forest and Amazonian culture , inspired by the « Samauma « the tree of life of the Huni Kui and Ashaninka Amazonian tribes .

Citizen’s energy produce electricity!

The different projection devices usingvideomapping on the monuments are powered by 0 carbon emission energy that can be produced from diverses manner :
• a ground is composed of tiles , equipped with micro- sensors. Visitors’movements , namely the kinetic energy is then converted into electrical energy. With a visual device , the citizens can see the energy they transmitted to the artwork .
• Bikes inviting citizens pedaling to produce the energy project
• Wind turbines placed in the square facing the monument …

A Civic mobilization

Conference on Climate Change to be held in Paris in November 2015 is an ideal context for the implementation of this system, allowing citizens to mobilize around a positive and constructive act while showing their commitment. The Eiffel Tower is a global indicator for visualizing citizen engagement. It helps
make visible and measure in real time the evolution of the number of trees planted in the world during the COP21.